© 2010 Centre Chiropratique Combe

wpc832766f_0f.jpg
wpe0431b1e_0f.jpg
wp07a9abe6_0f.jpg

La grossesse

 

"La grossesse et l'accouchement se trouvent désormais enfermés dans le pathologique. Vouloir assurer la qualité de la naissance en ne misant que sur un aspect médicalisé va à l'encontre de ce qu'est la maternité." Jean-François Mattei, avant de devenir Ministre de la santé, Le Monde 28.07.03

 

En effet, la grossesse est un phénomène naturel qui est considéré de plus en plus comme un acte médical et pathologique.

 

Elle comporte néanmoins certains désagréments et symptômes qui peuvent être ressentis par la maman et indirectement par le foetus.

 

Le corps de la femme enceinte subit de nombreux changements structuraux et hormonaux qui affectent non seulement son corps (les articulations, notamment la colonne vertébrale et le bassin, les nerfs, les ligaments et le centre de gravité) mais également son état émotionnel.

 

A mesure que le bébé grandit, la morphologie de la maman change. Son centre de gravité se déplace vers l'avant, sa lordose lombaire s'accentue, il y a plus de tension sur son bassin et elle prend rapidement du poids. Tous ces changements ont des incidences sur les muscles et les articulations du dos et du bassin, source de mal de dos.

 

Les seins aussi prennent du volume pendant la grossesse. Ce qui a pour conséquence des tensions musculaires entre les omoplates et des blocages vertébraux.

 

Les soins chiropratiques apportent une solution naturelle aux nombreux soucis des femmes enceintes et leur permettent de soulager ou d'éviter les nausées, les maux de tête, les douleurs articulaires (tels que lumbago ou sciatique) et les jambes lourdes. Ils ont pour but, tout au long de la grossesse, d'améliorer le fonctionnement du système nerveux afin de permettre l'expression d'un potentiel de santé optimal pour la mère et pour le bébé.

 

 

La Chiropratique et la grossesse

 

De plus en plus de femmes enceintes découvrent les bénéfices des soins chiropratiques pendant la grossesse aussi bien pour elles-mêmes que pour la bonne progression de la grossesse, la facilité de l'accouchement et le bien-être ressenti par le nouveau-né.

 

Quelques études et études de cas ainsi que de très nombreux témoignages montrent l'utilité des soins chiropratiques pendant cette période extraordinaire et sensible.

 

Les bénéfices observés sont : une diminution des douleurs de dos, un équilibre du bassin permettant un meilleur positionnement du foetus et un accouchement moins traumatisant, le maintien d'une musculature souple et d'un équilibre postural pour la mère, une aide au maintien d'un niveau d'énergie et de bien-être optimal pour la mère, etc.

 

 

 

Références :

 

1) Une étude rétrospective sur les manipulations vertébrales et douleurs de dos chez les femmes enceintes

 

16 des 17 femmes enceintes ont montré une nette amélioration de leurs symptômes. Aucun effet secondaire n'a été observé avec ces types de soins (contrairement aux médicaments couramment prescrits). Les résultats suggèrent que les soins chiropratiques sont sûrs et peuvent être efficaces pour la diminution de la douleur chez les femmes enceintes.

 

J Midwifery Womens Health 2006 (Jan);   51 (1):   e7-10

 

2) Subluxation sacro-iliac : une cause de douleur de dos chez la femme enceinte

 

Daly JM, Frame PS, Rapoza PA. Sacroiliac subluxation: a common treatable casue of low back pain in pregnancy. Fam Prac Res J 1991;11(2):149-159

 

3) Mal de dos pendant la grossesse

 

Diakow PR, Gadsby TA, Gadsby JB, Gleddie JG, Leprich DJ, Scales AM.Back pain during pregnancy and labor.. J Manipulative Physiol Ther 1991; 14(2):116-8

 

4) Mal de dos pendant la grossesse

 

Berg G; Hammar M; Möller-Nielsen J; Lindén U; Thorblad J; Low back pain during pregnancy. Obstet Gynecol 1988; 71(1):71-5

 

5) Mal de dos pendant la grossesse : une étude retrospective

 

Kristiansson P; Sv¨ardsudd K; von Schoultz B. Back pain during pregnancy: a prospective study. Spine 1996; 21(6): 702-95

 

6) Le mal de dos pendant et après la grossesse : une étude australienne

 

Stapleton DB, MacLennan AH, Kristiansson P.The prevalence of recalled low back pain during and after pregnancy: a South Australian population survey.Aust N Z J Obstet Gynaecol 2002 Nov;42(5):482-5

 

7) Effet de pression sur les thoraciques (placebo) contre pression sur les lombaires

 

Guthrie RA; Martin RH; Effect of pressure applied to the upper thoracic (placebo) versus lumbar areas (osteopathic manipulative treatment) for inhibition of lumbar myalgia during labor. J Am Osteopath Assoc 1982; 82(4):247-51

 

 

Ces études démontrent qu'il faut bien peser le pour et le contre avant de prendre des médicaments pendant la grossesse :

 

1) Les antibiotiques pendant la grossesse, à l'origine des allergies/asthme chez les enfants

 

Une étude anglaise sur 25000 enfants indique que la prise d'antiobiotiques pendant la grossesse augmente le risque de problèmes tels que l'asthme, l'eczema et les allergies chez l'enfant.

 

The importance of prenatal exposures on the development of allergic disease: a birth cohort study using the West Midlands General Practice Database Am J Respir Crit Care Med 2002 (Sep 15); 166 (6): 827-832

 

2) Les antidépresseurs provoquent des complications chez les enfants

 

Les femmes enceintes qui prennent des antidépresseurs pendant les derniers mois de la grossesse peuvent augmenter les risques de complications pour leurs enfants.

 

Perinatal outcome following third trimester exposure to paroxetine Arch Pediatr Adolesc Med 2002 (Nov); 156 (11): 1129-1132

 

3) Les effets indésirables des médicaments sur les enfants de moins de 2 ans

 

Les médicaments prescrits pendant la grossesse sont une des raisons majeures de complications et effets secondaires chez les enfants. Cette étude recommande l'extrême vigilance au moment de prescription de médicaments aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.

 

Reported adverse drug events in infants and children under 2 years of age Pediatrics 2002 (Nov); 110 (5): e53

 

4) La prise de médicaments pendant la grossesse et les risques de malformation

 

D'après cette étude de l'Université de British Columbia de Vancouver, 9 médicaments sur 10 en vente depuis 1980 n'ont pas été testés pour vérifier s'ils provoquent des malformations.

 

Teratogenicity of recently introduced medications in human pregnancy Obstet Gynecol 2002 (Sep); 100 (3): 465-473

 

5) Les antibiotiques augmentent le risque d'accouchement prématuré

 

Une étude du New England Journal of Medecine montre que les femmes enceintes traitées aux antibiotiques avaient deux fois plus de risque d'accouchement prématuré que les femmes enceintes n'ayant pas eu de traitement antibiotique.

 

Failure of metronidazole to prevent preterm delivery among pregnant women with asymptomatic Trichomonas vaginalis infection N Engl J Med 2001 (Aug 16); 345 (7): 487-493

 

 

wpaf6b5597_0f.jpg

- Centre Chiropratique Combe - Les 7 collines - 30 000 NIMES - 04 66 67 25 93 -