© 2010 Centre Chiropratique Combe

wpc832766f_0f.jpg
wpe0431b1e_0f.jpg
wp07a9abe6_0f.jpg
wp4adf99de_0f.jpg
wpacfe17b7_0f.jpg

         Le système nerveux

La chiropratique se consacre à la restauration et au maintien de la santé. C'est une approche naturelle basée sur la relation entre l'appareil locomoteur (articulations et muscles) et le système nerveux.

La chiropratique est basée sur le fait scientifique que le système nerveux contrôle le fonctionnement de chaque cellule, tissu, organe et système de l'organisme. Il contrôle toutes les fonctions du corps humain. C’est lui qui confère au corps humain des capacités étonnantes de réparation et d’autorégulation permettant par exemple la cicatrisation d’une blessure, la régulation deswp5260cc30.jpg battements cardiaques, le diamètre des vaisseaux sanguins pour contrôler la tension artérielle, la sécrétion d’acide gastrique pour permettre la digestion, etc…

 

Ce système nerveux est ce que nous avons de plus précieux. Extrêmement complexe il est aussi très fragile. C'est pourquoi il est protégé par une armure osseuse: le cerveau est protégé par le crâne et la moelle épinière par les 24 vertèbres mobiles de la colonne. Cette mobilité peut être compromise et provoquer alors une interférence nerveuse qui empêche la communication entre le cerveau et le reste du corps.

Le cerveau assumera alors moins bien ses fonctions de régulation et de contrôle sur tous les systèmes et organes du corps (comme par exemple les systèmes neuromusculaire, immunitaire, cardio-vasculaire, respiratoire, etc…).

Le système nerveux contrôle le bon fonctionnement de chacun des organes du corps:

A quel organe sont reliées vos vertébres?

Cliquez pour le savoir.

 

 

wp0f467d9c_0f.jpg

- Centre Chiropratique Combe - Les 7 collines - 30 000 NIMES - 04 66 67 25 93 -

« En cas de maladie, étudiez d’abord la colonne vertébrale »

Hippocrate, père de la médecine (460– 377 av. J.C.).

« Le système nerveux contrôle et régule tous les organes et structures du corps humain »

              (Gray’s Anatomy, 29th Ed., p4)